Quand on nous a annoncé le confinement, on s’est sentis comme des enfants punis de sortie alors qu’on n’avait pas fait de bêtises.

Alors, comme des enfants, on est restés confinés et on a trouvé des choses à faire le temps que la tempête passe…
Les ados sans école, le papa coincé à la maison, et moi en télétravail.

On a pris le temps de cuisiner
Cela fait déjà quelques années que l’on consomme de moins en moins de produits transformés mais par manque de temps, on avait conservé les petit dej, les gouters et quelques produits « tout prêts ». Pendant le confinement, on a donc cuisiné des brioches, des crêpes, des poêlées de légumes, des pâtes au saumon, des fondants au chocolat, de belles salades…. Par contre on a testé et abandonné le pain (je bannis toutes les recettes avec le mot inratable dans le titre)

On a rejoué aux jeux de société
(et j’ai réalisé que nos enfants sont aussi mauvais perdants que moi)

Jeux de 7 familles crée par nous, Yam’s, Petit bac, puzzle… on a laissé de côté les jeux vidéo pendant quelques heures.

On a fait l’école à la maison…
…et on s’est rendus compte que clairement, remplacer 7 profs, bah c’est pas à la portée de tout le monde. Les arts plastiques, je gère, mais l’histoire…

Heureusement, nous avons eu la chance d’avoir des ados motivés, qui ont compris la nécessité de travailler le matin pour profiter l’après midi (celui qui a suivi les cours à la lettre, t’es qu’un fayot !)

On a changé notre mode de consommation
Chez nous, ça avait déjà commencé par le tri des déchets et l’utilisation d’ampoules basse consommation. Et puis pendant le confinement, on a été forcé de se contenter des achats de première nécessité. Et puis on s’y est fait. Et puis ça ne nous a pas dérangé.

Voici quelques-unes de nos nouvelles habitudes :
-On a remplacé les sacs plastiques par des sacs en tissu pour les fruits et légumes
-On a fait quelques plantations
-On a fait de la couture (pour les masques entre autres)
-On a investi dans des culottes de règles
-On a arrêté les bouteilles et les pailles en plastique
-On refuse les sachets pour le pain ou les fruits et légumes du marché (on prend un panier)
-On a mis un stop Pub
-On a ressorti les serviettes de table en tissu
-On a changé quelques produits ménagers

On est loin d’être au top mais chaque geste, à notre niveau, est un plus pour la planète.

On a pris le temps de se poser, en famille.
Pendant le confinement, mon rythme a été chamboulé. Pas de travail au bureau, pas de sport, pas de courses en quittant du boulot. Moi qui ai l’habitude d’avoir des journées (semaines) chargées, bah là j’ai eu beaucoup de temps libre. En télétravail, tu commences à 8h30 et tu quittes à 17h30, mais pas de temps de trajet.

Du coup, j’ai pris le temps d’être avec mes ados, de discuter de sujets plus posément, d’entreprendre des démarches importantes et surtout, j’ai pris le temps de me poser et de revoir mes priorités.

Si le confinement a d’abord été une contrainte, nous avons su en tirer le positif.

Et vous le confinement, bonne ou mauvaise expérience ?